Valparaíso, le bijou multicolore du Chili

Valparaíso se raconte en couleurs, graffitis, petits funiculaires qui s’élancent vers les collines, chats qui paressent au soleil, mouettes qui piaillent et ruelles qui serpentent, montent et descendent…

Après Santiago, cette ville portuaire, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, fascine à l’instant où on y met les pieds. Le port est d’une telle importance pour ses habitants, que ces derniers ne se présentent pas comme Valparaisenos, mais rendent plutôt hommage à leur débarcadère en se nommant Porteños.

Les édifices aux mille couleurs se déploient comme un arc-en-ciel après la pluie. On s’y perd en admirant les graffitis qui font la spécificité et la beauté de cette ville. Certains artistes de rue font montre d’un talent pictural indéniable, alors que d’autres vomissent – non sans habileté – leurs lettres et leurs couleurs de manière anarchique. L’ensemble s’accordant parfaitement bien à l’architecture disloquée de la ville.

Je vous laisse en juger avec le diaporama suivant.

Attention, les couleurs de ce diaporama risquent de blesser certaines rétines !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
Cet article, publié dans Amérique latine, La vadrouille, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Valparaíso, le bijou multicolore du Chili

  1. Gaëlle dit :

    J’ai un oncle et une tante qui y vivent ! Bonne continuation pour ce voyage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s